Castagnettes

Ces exercices sont à répéter tous les jours pendant 5 minutes.
Les résultats arriveront au bout de 3 mois d'entrainement.




MÉTHODE POUR APPRENDRE À JOUER DES CASTAGNETTES
Les castagnettes sont un instrument de percussion anciens de plusieurs siècles; leur origine remonte à l'an 1000 av.J-C, à l'époque des phéniciens, une culture éminemment commerciale, qui a prospéré dans les pays du bassin méditerranéen: Grèce, Turquie, Italie, Espagne, etc. Pourtant, à travers l'histoire c'est en Espagne que s'est conservé son usage depuis. Les castagnettes font partie du patrimoine culturel espagnol (elles sont considérées instrument national du pays). Ainsi, les castagnettes sont généralement utilisées pour donner de la couleur et un caractère espagnol à la musique.
 
Façon de placer les castagnettes :
Ce qu’il faut d’abord savoir c’est que de deux castagnettes l’une rend un son plus aigu (castagnette aiguë), et l’autre plus grave (castagnette grave).
La castagnette aiguë se place dans la main droite et la castagnette grave dans la gauche. Pour ce faire, on  introduit le pouce dans les lacets, d’abord là où se trouve le nœud, puis de l’autre côté.
Il est indispensable que les castagnettes soient bien ajustées aux pouces, mais sans trop les serrer.
 
Position des mains :
Pour s’exercer les doigts au maniement des castagnettes, il est extrêmement important  de placer les mains d’une façon correcte.
La position correcte consiste à placer le bout des doigts les uns en face des autres, les paumes tournées vers le corps.
La castagnette de la main droite est touchée par les doigts suivants : auriculaire, annulaire, majeur et index. Très lentement on commencera à jouer avec le premier petit doigt, le deuxième annulaire, le troisième majeur et le quatrième index. Après avoir mis la castagnette à la main gauche, pressionez avec les doigts suivants : le majeur en premier, ensuite l’annulaire et le petit doigt à la fois.
 
Rythme:
D’abord avec la main droite, qui sera suivie immédiatement par la main gauche, celle-ci ayant interrompu le dernier « son » de la castagnette droite.
Il faut savoir que le jeu des castagnettes est basé sur les différents caissons des cinq éléments indépendants.
  • CA-RRE-TI-LLA : cet élément n’est employé que par la main droite. Après s’être souvenu qu’il faut qu’elle soir tournée vers le corps, dans la position correcte expliquée plus haut, en bougeant le moins possible le poignet, on commence à jouer la CA-RRE-TI-LLA, qui se compose de quatre coups : CA, avec l’auriculaire ; RRE, avec l’annulaire ; TI, avec le majeur ; LLA, avec l’index.
  • TAN : On appelle TAN le coup que doit faire retentir la main gauche après la CA-RRE-TI-LLA. Ce coup se frappe avec l’annulaire et le majeur simultanément, sans que l’on remarque de différence de temps entre les quatre coups de la CA-RRE-TI-LLA et le coup TAN, et bien que celui-ci doive être un peu plus fort que les précédents.
  • TIN : le son TIN s’effectue avec le majeur et l’annulaire de la main droite simultanément et doit retentir après CA-RRE-TI-LLA.
  • TIAN : lorsque les sons TIN et TAN retentissent ensemble cela s’appelle le son TIAN.
  • POSTICEO : Ce son est constitué par le choc des deux castagnettes. Pour cela il faut porter la main droite jusqu’à la gauche et entrechoquer les deux castagnettes.

 


aide-mémoire castagnettes débutants par tagtah

Repost 0